La transpiration des pieds et l’entraînement


Ne vous laissez pas arrêter par la transpiration des pieds. Suivez nos meilleures pratiques de soins des pieds pour essayer de prévenir la gêne due à la transpiration des pieds pendant l’effort, et laissez-vous porter par le plaisir de l’entraînement!

Il est normal de transpirer, surtout quand on s’entraîne. Sachant que les pieds comptent plus de 500 000 glandes sudoripares (il y en a plus au centimètre carré que partout ailleurs dans le corps), il n’est pas étonnant qu’ils puissent produire plus de deux tasses de sueur par jour.

La sueur peut s’évaporer facilement des autres parties du corps, mais pas des pieds, où elle reste prisonnière entre les orteils, dans les chaussettes et dans les chaussures. Les bactéries qui causent les mauvaises odeurs de pieds prolifèrent dans les conditions d’humidité, de noirceur et de chaleur qu’il y a dans les chaussures de sport pendant l’entraînement et même après, si vous avez l’habitude de jeter vos chaussures dans l’armoire sans les laisser sécher quand vous revenez à la maison. De deux à quatre pour cent de la population souffre de transpiration excessive généralisée, une maladie appelée hyperhidrose, qui peut aggraver la situation. Si vous avez l’impression de transpirer de manière excessive et si aucun produit en vente libre* n’est efficace, nous vous recommandons de consulter un médecin.



Limitez les dégâts causés par la transpiration

La transpiration est une fonction corporelle normale et importante, car elle permet de réguler la température du corps. Si vos pieds baignent dans la sueur, et qu’ils sentent mauvais, après l’entraînement, suivez ces conseils simples pour garder des pieds frais et en santé.

1) Choisissez bien vos chaussettes

Le coton et les matériaux naturels sont absorbants et perméables à l’air. Les plus épais sont les plus absorbants. Certaines chaussettes conçues pour la course font appel à une technologie qui éloigne l’humidité afin de garder les pieds au sec. Ne succombez pas à la tentation d’être nu-pieds dans vos chaussures – pas même s’il s’agit de chaussures de sport. On pourrait croire que l’air frais circule plus autour des pieds en l’absence de chaussettes alors qu’en réalité, les pieds risquent davantage de transpirer, et donc de rendre les chaussures humides et propices à la prolifération des bactéries.

 

2) Gardez vos pieds propres

Lavez vos pieds avec de l’eau chaude et un savon doux au moins une fois par jour. Assurez-vous que vos ongles d’orteils restent propres et courts, et éliminez régulièrement la peau morte ou rugueuse avec un outil conçu à cette fin comme la râpe électrique pour les pieds Amopé Pedi Perfect avec cristaux de diamants.

 

3) Changez de chaussettes et de chaussures souvent

Changez de chaussettes et de chaussures quand vous revenez du travail, après l’entraînement et dès que vous sentez que vos pieds sont chauds et moites. Gardez une paire de chaussettes propres et sèches dans votre sac de sport que vous enfilerez après la douche.

 

4) Variez les chaussures

Ne mettez pas les mêmes chaussures tous les jours, car elles ne pourront jamais sécher complètement entre les utilisations. Même si vous avez l’impression que vos pieds n’ont pas transpiré, il y aura de l’humidité à l’intérieur. Si vous vous entraînez tous les jours, essayez d’alterner entre plusieurs paires de chaussures de sport et assurez-vous qu’elles sont bien sèches avant de les porter de nouveau.

 

5) Mettez vos chaussures dans la machine à laver

Lisez et suivez toujours les instructions de lavage sur l’étiquette et, si c’est possible, lavez vos chaussures de sport toutes les deux ou trois semaines. La plupart des modèles sont lavables à la machine. Si ce n’est pas le cas, lavez-les à la main (en suivant les instructions de lavage du fabricant).